Archive

Archive for the ‘Douai’ Category

Vous êtes toujours là ? Le blog a déménagé vous savez !?


On a déménagé !

Bonjour à tous ! Il semble qu’une bonne partie d’entre-vous atterrisse toujours sur cette ancienne adresse chez WordPress. Mais vous êtes so yesterday les gens. Ca fait plusieurs mois que le blog est auto-hébergé. 😉

Rejoignez-nous sur blog.northgate.fr. 🙂

LogoNorthgate[2]

Et n’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. Au pire, vous pouvez nous liker sur Face de bouc pour être tenu au courant des new news.

Ce soir, j’ai donné une nouvelle chance au Majestic de Douai.

9 mai 2013 8 commentaires

Majestic Douai

J’aime bien chafouinner et revenir à Douai m’en donne à chaque fois l’occasion. En 2011, la bave au lèvres, j’avais écrit un petit article : Ce soir, je suis allé voir un film à Douai dans lequel j’essayais de rester cordial. Aujourd’hui, ça va être plus dur. Je suis retourné au cinéma local, le Majestic, pour voir la rediffusion de Jurassic Park et en sortant, j’avais les nerfs. Ne trouvant ni enfant à dépecer, ni vieille dame à balancer dans la Scarpe, je me décidais à rentrer baver sur le ciné sur le Net, mais pas sans noyer auparavant ma frustration dans deux burgers et un Mc Flurry.

Alors quoi de neuf au Majestic ? Et bien ça ressemble pas mal aux Arcades maintenant. Pour ceux qui n’ont pas connu feu ce cinéma du centre ville, imaginez-vous le vaisseau Event-Horizon après son passage en enfer. Voilà, vous y êtes. Les salles sont déchiquetées, parsemées de chewing-gums collés entre les ouvertures béantes de la mousse des sièges. On se croirait dans une étable, et c’est d’autant plus plausible que la faune qui fréquente (en partie) cet établissement a pris l’habitude de se mettre à l’aise.

Event Horizon - Mes yeux saignent

Sam Neill, acteur de Jurassic Park et Event Horizon. Illustration métaphorique d’un spectateur du Majestic.

Lors de la séance, les djeunz d’en face posaient leurs pieds sur les sièges, ceux de derrière commentaient le film à voix haute et un couple a fait pénétrer la pire créature dans la sacro-sainte enceinte de silence : un enfant de moins de 5 ans. Faudrait juste interdire les films pour adultes aux gamins. Ce petit scrognuju n’a pas arrêté de raconter sa courte vie pendant 2h. J’ai abandonné toute idée de râler au-delà de « chuts » à répétition car toute la salle semblait se croire au PMU.

Donc, le Majestic, c’est dégueulasse, c’est cher, c’est mal fréquenté. Si vous vivez sous un pont, vous y trouverez une plus value sous la forme d’un refuge chauffé. Cela dit, à 5€/h, un hôtel serait plus rentable. Bref, vous m’excuserez, mais je repars au Cineville.

Eveole, ces sacrés co[quins]

1 avril 2013 10 commentaires

Parler de Douai a tendance à me faire déverser des torrents de fiel. Je n’ai déjà aucune estime pour ces en[joués] d’Eveole, et chaque weekend que je passe dans le Nord me donne encore plus de raisons de vouloir les démembrer à la petite cuillère. Pourquoi tant de haine ?

Horraires Eveole Dimanche

Horaires (des conducteurs) du dimanche

Tout d’abord, on ne peut pas compter sur Eveole. Même s’il y a désormais des indicateurs qui préviennent du délai avant arrivée du « tram » aux arrêts, il n’est pas possible de les voir sur leur site web. En plus, les horaires indiqués sur les fascicules sont parfois mal suivis, et ce même le dimanche alors qu’il n’y a que très peu de bus. Cerise sur le gâteaux, les suppressions de véhicules qui ne peuvent plus circuler à cause de pannes à répétitions.

Aujourd’hui, challenge ! Je dois prendre le bus tram pour aller prendre mon TGV. La dernière fois, il est passé avec 20 minutes de retard, un dimanche ! Pourtant il n’y a que 2 bus par heure et ils roulent sur voie propre ! Magie d’Eveole ! Mais je comprends mieux depuis hier. Les trams s’arrêtent tailler une bavette à certains arrêts ou grillent allègrement des feux rouges. Ces gens me sortent par les yeux.

Je me demandais si je prendrais un billet. Mais certains se sont amusés à faire un rapide calcul : il est plus intéressant de frauder plutôt que de payer ses tickets, ça revient moins cher sur un mois avec des aller-retours quotidiens. Et puis, on ne peut même pas prendre de billet à bord : tous les inconvénients du tram sans les avantages…

Je mettrai une dernière couche en vous rappelant la grève honteuse menée par ces en[figuramificu]lés : Fin de la grève rigolote d’Evéole à Douai.

Vous savez quoi ? Cette après midi, je prends mon sac et je vais faire les 6 Km qui me séparent de la gare à pieds. Au moins, j’arriverai à l’heure.

Catégories :Contenu original, Douai, Humeur, J'aime pas Étiquettes : , , ,

La roul’patate 5 (2013)


En ce dimanche du 10 mars, nous sommes partis à 4 tester la Roul’patate 5 à Quéant qui cette année accueillait plus de 1000 participants. Bobo plein de courage a lancé l’initiative il y a quelques semaines et avait pour l’occasion rafistolé son célèbre Panzer VTT.

L’événement propose (entre autres) 32 ou 50 Km de VTT et pour notre part nous choisirons le premier (faut pas déconner ^^). D’autant que notre circuit fera 38km puisque Bobo nous dira : « c’est bon les gars, on partira de Riencourt, c’est juste à côté », en oubliant de préciser qu’entre les deux villes il faudra monter l’Everest au retour.

Bilan : une moyenne misérable de 13 Km/h durant prés de 3h, de la boue, des montées interminables, des glissements de vélos, quelques pieds à terre (que nous ne dénoncerons pas 😉 ) et un joli circuit autour du village. Bref, de la souffrance, du fun, de la boue, en bonne compagnie. Que demander de plus. 🙂

Un big up aux organisateurs pour l’organisation, le fléchage et leur bonne humeur. Merci 😉

Ci-dessous le circuit tel que récupéré sur mon GPS.

Queant Roul'Patate 5Ah, et pour info, Quéant c’est pas loin de Pronville ! 😉

Catégories :Actualité, Contenu original, Douai, J'aime Étiquettes : , , ,

On a testé : Le Memphis Coffee de Henin-Beaumont

24 février 2013 Laisser un commentaire

Memphis Coffee

Article original publié sur Le Chaudron Fumant.

Salut les enfants.  Ce weekend, on a testé l’ouverture du Memphis Coffee, nouvel arrivé sur la zone d’activité d’Henin-Beaumont.

Le restaurant se veut une réplique d’un diner’s des années 50 aux USA. Première impression en entrant, l’ambiance est là : les serveuses sont en uniforme kitsch, du Presley passe en boucle sur les téléviseurs, les couleurs sont bien flashies,  on retrouve la « moutarde américaine qui pique pas »… On s’y croirait presque. En ce qui me concerne, je ne suis pas un grand fan de cette déco, mais si vous kiffez, ça vous plaira.

Comment ça se passe là dedans ?

On nous installe sur une banquette 2 personnes, c’est assez confortable mais je n’ai pas trouvé d’endroit pour accrocher mon manteau. Je prends un cocktail en apéro, rien d’inhabituel si ce n’est qu’on nous propose de prendre  une formule refill avec des sodas à volonté.

En entrée, faut avoir faim : que des trucs frits dans les starters. On prendra du spicy cheese et du fried camembert : pas mauvais mon camembert.

Ensuite, on commande un Cheese et un Rocky burger. La serveuse aura oublié de valider notre commande et on devra réclamer 40 minutes après l’entrée. Bon, on pardonne, c’est l’ouverture, il faut bien que tout l’engrenage se rode. Quand nous sommes servis, je suis déçu par la taille ridicule du burger. Le steak est très bon, les frites aussi mais en quantité énorme par rapport a la viande. Le Rocky, c’est au roquefort mais il y a juste quelques dés du précieux fromage dedans. C’est bon, mais clairement pas copieux : ça ne fait pas honneur aux US pour le coup.

Du coup, il nous reste de la place pour un dessert. On prend deux pancakes au sirop d’érable et des brownies. Le tout à l’air maison, mais ce n’est pas le cas de tous les desserts : je pense à la tarte au daim qu’on retrouve chez tous les vendeurs de kebabs.

Le site web

Mon Dieu. Kevin le stagiaire s’est fait plaisir. Si les visuels sont réussis, c’est d’une lourdeur atroce et ça ne marche pas sur tablettes. Les informations sont partielles et difficile d’accès. Il n’y a pas de prix affiché.

Un avis ?

Mitigé. L’accueil est bon si l’on passe outre l’attente de nos plats. Ce qui déçoit, c’est le burger qui ressemble à un empilement d’ingrédients fait sans goût.

Au final, avec boissons, entrée, burger et dessert, vous vous en sortirez pour environ 25€. Pour ce prix, on espère un plat principal plus copieux, d’autant qu’ils se vantent d’une « très forte rentabilité« .

Est-ce que j’y retournerai ? Hmmm, peut être mais pas à mon initiative. D’autres restaus font des burgers aussi bons (et plus maousses) dans une ambiance que je préfère. Mais notez que ce n’est pas le cas des burgers angus du Beers & co d’à côté qui sont franchement dégueulasses.

Bon ap’, Spi. 😉

Publié le 24/02/2013 et archivé le 24/03/2013.

Edition du 27/03/2013 : Depuis cet article, d’autres retours vont dans le même sens, mettant toujours en avant la piètre qualité du service et la quantité de viande un peu chiche. Jetez un oeil à Memphis Coffee à HENIN-BEAUMONT (P2/P4) Passe ton chemin ou mange ta main !

Catégories :Contenu original, Douai Étiquettes : , ,

Edition spéciale – Le Blog de Spi « IRL »

15 novembre 2012 23 commentaires

Bonjour à toutes et à tous, cette fois-ci, je vais faire preuve d’originalité pour cet article.

Pour fêter les 4 visiteurs hebdomadaires du blog et pour l’humaniser un peu, je vous invite vous, visiteurs et particulièrement commentateurs à prendre un café. Et oui, un café, ce breuvage hors de prix !
Offre limitée à 20 personnes (simplement parce que je ne suis pas Crésus et qu’on est pas à l’abris que ça dégénère en Projetx X ^^). Mais soyons objectifs, si un seul d’entre vous répond à l’appel, ce sera déjà énorme. 😉

L’idée est de se rencontrer et de causer des sujets du blog (ou de tout et de rien) et de faire connaissance. C’est toujours fendard de voir à quel point les gens sont différents de ce qu’on s’imagine. Si ça vous botte, vous pouvez laisser un commentaire sous cet article ou me joindre à l’adresse spy01[à]live.fr (remplacer le [à] par un @).

Je vais faire ça en deux sessions, une sur Paris en semaine et une din’ch Nord un weekend. Je ne donne pas encore de date car : 1. Ca me permettra de siffloter en regardant le plafond en cas de vent et 2. je pense qu’on pourra facilement trouver une date qui convient à tout le monde.

Voilà, je lance l’idée. A vos commentaires, ça sera au moins rigolo et ça vous fera une sortie (d’façon, y’a rien à la télé).

PS : « IRL » pour ceux qui ne savent pas, ça signifie « In Real Life », dans la vraie vie. C’est un truc qu’on faisait avant Internet. 😉

Tite note : cet article est placé en tête de liste jusque dimanche, les nouveaux articles sont là, juste en dessous.

Fin de la grève rigolote d’Evéole à Douai

23 octobre 2012 1 commentaire

Et voilà. Après 5 jours de grève, un accord a été trouvé avec la direction d’Evéole. Moi, ce qui me fait bien rire (enfin, depuis que je n’habite plus la région), ce sont les revendications et la mesquinerie déployée par les employés d’Evéole. Je vous laisse juger par vous-même en lisant les extraits ci-dessous.

Je vous remets ici un extrait de l’article vers lequel nous a dirigé mon Mr Evéole ^^ :

Les syndicalistes CFDT insistent : leurs revendications ne concernent ni les conditions salariales ni le temps de travail. Les représentants des salariés réclamaient un meilleur dialogue social, quatre conducteurs supplémentaires, trois emplois en plus pour la maintenance des bus, l’acquisition d’une quinzaine de nouveaux véhicules sur deux ans, des garanties sur leurs acquis sociaux suite à un changement de statut, la rénovation des douches, et des moyens pour une meilleure gestion de l’ordonnancement (la gestion des plannings des conducteurs).

Source : L’Observateur du Douaisis.

Une partie des grévistes d’Évéole a bloqué hier le dépôt de bus, empêchant ainsi toute desserte. La surprise, c’est qu’aucun conducteur n’était en grève. Une feinte. Pour ne pas perdre le double salaire du dimanche, la CFDT a demandé aux conducteurs grévistes de se présenter normalement pour assurer leur service. Mais le dépôt étant bloqué, ils n’ont pas pu circuler, comme les non-grévistes, mais toucheront leur double journée.

Source : La Voix du Nord.

Je suis bouche bée. Alors que la région se désagrège petit à petit, ces gens font grève pour rénover leurs douches. Pire, ils bloquent illégalement l’accès au dépôt. Pire du pire, ils font preuve de malhonnêteté pour conserver le salaire plein des conducteurs. De telles actions auraient été insupportables de la part du patronnât.

Le résultat de tout ça, c’est qu’ils ont sans doute eu gain de cause sur certains sujets, mais c’est aussi une image déplorable pour Eveole qui peine à renaître de ses cendres.

Sur un autre sujet, ce qui me fait moins rire aussi c’est ceci :

[Les grèviste SNCF] veulent marquer leur territoire face à une nouvelle administration. Les syndicats de la SNCF appellent à la grève jeudi, un premier avertissement pour signifier au patron de l’entreprise publique et au gouvernement que les cheminots feront entendre leur voix dans la future réforme de la gouvernance du système ferroviaire.

Source : Le Parisien.

Alors moi j’ai plusieurs remarques :

  • Pourquoi ce sont toujours les mêmes qui font grève ?
  • Pourquoi a des moments super relous ?
  • Pour moi, une grève doit être un levier fort pour inciter l’entreprise à prendre en compte des revendications importantes. Amis d’Evéole, sachez-le, vous décrédibilisez le droit de grève et vous ridiculisez. J’espère que tout le monde est bien conscient de ça et que personne ne va vous excuser à cause d’une pseudo solidarité qui vous serait due.

Cherche bon sens désespérément…

%d blogueurs aiment cette page :