Accueil > Cinéma, Contenu original, Douai, Humeur, Humour, J'aime pas > Ce soir, j’ai donné une nouvelle chance au Majestic de Douai.

Ce soir, j’ai donné une nouvelle chance au Majestic de Douai.


Majestic Douai

J’aime bien chafouinner et revenir à Douai m’en donne à chaque fois l’occasion. En 2011, la bave au lèvres, j’avais écrit un petit article : Ce soir, je suis allé voir un film à Douai dans lequel j’essayais de rester cordial. Aujourd’hui, ça va être plus dur. Je suis retourné au cinéma local, le Majestic, pour voir la rediffusion de Jurassic Park et en sortant, j’avais les nerfs. Ne trouvant ni enfant à dépecer, ni vieille dame à balancer dans la Scarpe, je me décidais à rentrer baver sur le ciné sur le Net, mais pas sans noyer auparavant ma frustration dans deux burgers et un Mc Flurry.

Alors quoi de neuf au Majestic ? Et bien ça ressemble pas mal aux Arcades maintenant. Pour ceux qui n’ont pas connu feu ce cinéma du centre ville, imaginez-vous le vaisseau Event-Horizon après son passage en enfer. Voilà, vous y êtes. Les salles sont déchiquetées, parsemées de chewing-gums collés entre les ouvertures béantes de la mousse des sièges. On se croirait dans une étable, et c’est d’autant plus plausible que la faune qui fréquente (en partie) cet établissement a pris l’habitude de se mettre à l’aise.

Event Horizon - Mes yeux saignent

Sam Neill, acteur de Jurassic Park et Event Horizon. Illustration métaphorique d’un spectateur du Majestic.

Lors de la séance, les djeunz d’en face posaient leurs pieds sur les sièges, ceux de derrière commentaient le film à voix haute et un couple a fait pénétrer la pire créature dans la sacro-sainte enceinte de silence : un enfant de moins de 5 ans. Faudrait juste interdire les films pour adultes aux gamins. Ce petit scrognuju n’a pas arrêté de raconter sa courte vie pendant 2h. J’ai abandonné toute idée de râler au-delà de « chuts » à répétition car toute la salle semblait se croire au PMU.

Donc, le Majestic, c’est dégueulasse, c’est cher, c’est mal fréquenté. Si vous vivez sous un pont, vous y trouverez une plus value sous la forme d’un refuge chauffé. Cela dit, à 5€/h, un hôtel serait plus rentable. Bref, vous m’excuserez, mais je repars au Cineville.

  1. jambon
    9 mai 2013 à 2:56

    sale jambon tu pu du cul de critiquer comme sa

    • Spi
      9 mai 2013 à 9:54

      Merci Kevin pour cet apport constructif. Et sache, pour ton information personnelle, que mon anus dégage un délicat arôme mentholé.

      Par contre, je me coucherai moins bête car grâce à toi, j’ai découvert une nouvelle insulte : « sale jambon« .
      Il s’agit sans doute d’un petit mot à caractère raciste, mais envers moi, ce n’est pas très grave. Du coup, je préfère laisser ton intervention car finalement, elle m’a bien fait marrer.🙂
      Tu devrais tout de même montrer ce commentaire à ta maman pour qu’elle te lave la bouche au savon. Bonne chance dans la vie, le racisme c’est mal tussé.

      Amicalement, Spi.

  2. 9 mai 2013 à 6:53

    T’inquiètes pas, maintenant que vous avez le SRAS à Douai, tous tes problèmes vont bientôt être résolus !🙂

    NB : tiens, j’ai l’impression qu’un autochtone n’est pas d’accord avec toi🙂

  3. Trivette
    13 mai 2013 à 11:05

    Allons les enfants… Spi tu t’offusques pour une insulte? Alors que tu as traité un petit être venu parfaire ses connaissances cinématographiques dès l’age de 5 ans de « petit scrognuju »… Quel monstre se cache sous ton enveloppe? De plus, notre ami commentateur t’insulte de son propre pseudonyme… Que dirions nous si tu nous traitais subitement de « sale spi »?… Des têtes tomberaient c’est sure… Je finirai sur l’intervention de Benjamin BAYART pour illustrer mon propos : Sur la vidéo suivante http://www.youtube.com/watch?v=SiYqPnQpRUg soyons attentif (dans notre cas présent) à partir de 4min 50… Kevin est sur la bonne voie. Sa prochaine étape sera « commentateur » avec des arguments construits… Soyons heureux d’avoir put participer à son épanouissement intellectuel.
    Messieurs, en vous remerciant…

    • Spi
      13 mai 2013 à 11:34

      J’espère qu’il repassera par ici, qu’il lira les quelques réponses et qu’il se posera des questions.🙂

  4. Rak
    13 mai 2013 à 1:59

    « tu pu » => tu pues

    « de critiquer comme sa » => ça
    http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-26659.php

    De rien.

    ps : dommage, c’était presque ça sinon.

  5. 14 mai 2013 à 5:13

    Bonjour.
    Remarque spi ce jeune homme, aurait pu laisser son insulte dans l’une de ses trois langues. Mais je pense que son Q.I est pas assez élevé pour cela.

    Schinken schmutzigen Arsch Sie als kritisieren könnte
    ham dirty ass you could criticize as its
    الحمار القذرة لحم الخنزير هل يمكن انتقاد كبه

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :